Le moteur de recherche du Made in France  |  50 000 produits  |  800 marques

Les chapeaux, casquettes et bonnets Made in France

Découvrez tous les chapeaux de nos marques et distributeurs partenaires pour femme et homme : casquettes, bandeaux et bonnets Made in France. Des articles fabriqués dans les meilleurs ateliers et manufactures français pour chacune de vos envies.

Les produits populaires

Bonnet Gigi 28 gris perle
Bonnet Gigi 28 gris perle
49.00 €
BONNET 841 recycle beige Unisexe
BONNET 841 recycle beige Unisexe
35.00 €
Casquette GG Purple
Casquette GG Purple
39.00 €
Bonnet maille chinée
Bonnet maille chinée
39.90 €
27.93 €

Les marques

LE MOUTON À SOIE

LE MOUTON À SOIE 

Le dressing de soie et laine biologique
STUDIO GRIMEL

STUDIO GRIMEL 

L'artisan chapelier : chapeaux et casquettes
ALLIÉES

ALLIÉES 

Vêtements féminins créatifs et responsables
DEBUCHY-PARIS

DEBUCHY-PARIS 

Le dressing BCBG, audacieux et joyeux
AUDEMER

AUDEMER 

Vestiaire mixte de confection artisanale depuis 2014
1083

1083 

Jeans, Baskets et Vêtements fabriqués à moins de 1083km de chez vous
GINETTE GARDE

GINETTE GARDE

Collections capsules et pièces intemporelles qui vous rendront unique
LA FIANCEE DU MEKONG

LA FIANCEE DU MEKONG

DOUILLET

DOUILLET

PARISIENNE ET ALORS

PARISIENNE ET ALORS

INES DE LA FRESSANGE PARIS

INES DE LA FRESSANGE PARIS

Le dressing de la parisienne : élégance naturelle et chic décontracté
LAULHERE

LAULHERE

BÉTON CIRÉ

BÉTON CIRÉ

Le bonnet : la plus ancienne forme de couvre-chef

D’où nous vient cet accessoire ? Les premières formes connues avaient déjà celle du bonnet tel qu’on le connaît aujourd’hui. Dans la Rome antique, le bonnet (« pileus ») était porté par les esclaves affranchis et sous la Révolution française, en tant que symbole de la liberté, il a inspiré le bonnet phrygien porté par Marianne. Au Moyen-Âge, le bonnet faisait partie des couvre-chef destinés à protéger la tête, par exemple du soleil. De nos jours, le mot bonnet désigne essentiellement le couvre-chef fabriqué en maille de laine que l'on porte en hiver pour se protéger du froid. Tout comme ses cousins le béret, la cagoule et le chapeau, le bonnet est un accessoire mixte et il est souvent associé au port des écharpes. Saviez-vous que par temps froid, 30% de la température corporelle s’évacue par le crâne ? Ce n’est pas nous qui le disons mais Les Tricots Marcel, fabricant français de bonnets tricotés en laine à Roanne. La laine reste la matière la plus utilisée dans la fabrication de bonnets Made in France. Mérinos, angora, alpaga, laine recyclée ou mélange de matières… les compositions des bonnets Made in France s’adaptent pour bien tenir sur la tête, être confortables et protéger efficacement du froid et des intempéries. Bonnet visière, bonnet docker, bonnet court avec ou sans revers, bonnet long, jusqu’au bonnet de nuit, toutes les variantes visent à passer des nuits et des journées au chaud quand les températures sont au plus bas… un peu comme un pull ou une bonne paire de chaussettes !

La véritable histoire du bonnet à pompon, l’accessoire incontournable de nos hivers !

On trouve des modèles originaux ou classiques du bonnet à pompon de fabrication française sur de nombreuses têtes l’hiver. Mais d’où vient-il ? Il nous vient de la tenue officielle des marins et matelots de plusieurs pays qui le nommaient « bachi » dans l’argot maritime. Au tout départ, le « bachi » était un béret écossais. Le bonnet était fabriqué en drap de laine bleu foncé et surmonté d’une petite houppette rouge qui était devenu le pompon. Nombreuses sont les fables sur l’origine de ce fameux pompon. Vous en avez peut-être entendu parler ? Pour certains, il était un élément de sécurité pour que le marin reste visible s’il tombe à la mer. Pour d’autres, il permettait d’amortir les chocs dans les passages étroits du bateau. Et enfin, pour les esprits les plus inventifs, l’expression « toucher le pompon » apportait de la chance à celui (et surtout à celle) qui le touchait. Mais la raison de l’existence du pompon est en réalité bien plus pragmatique. Comme le béret basque, le bonnet se terminait par un fil de laine. Pour le camoufler, un pompon en laine a été greffé et placé au sommet du bonnet. Les marins avaient pour coutume de le fabriquer eux-mêmes. Au départ, elle était bleu blanc rouge, puis le rouge est devenu la couleur officielle. Les pompons de marins français sont aujourd’hui fabriqués dans une manufacture à Chartes-sur-le-Loir qui détient le secret de fabrication.

Comment choisir son bonnet Made in France ?

Avoir chaud à la tête, oui, mais transpirer sous son bonnet, on évite ! Si vous cherchez un bonnet Made in France qui vous protège du froid lorsque vous sortez de la maison et qui permette à votre crâne de respirer, alors la composition idéale reste la laine 100% ou la laine utilisée en mélange avec d’autres matières comme le coton. Le bonnet court traditionnel en laine est un classique. Souvent mixte et de taille unique, il s’adapte aux hommes aussi bien qu’aux femmes.

Vous en trouverez chez Baie des Caps, une marque de la Côte d’Émeraude, qui propose une gamme de bonnets de marin Made in France, durables, aux larges bords côtes repliés. Tricotés en maille bien serrée, ils conviennent aux personnes qui recherchent un bonnet assez élastique, chaud et robuste. Les collections sont colorées pour mieux assortir son bonnet à son écharpe, à son pull, à son jeans ou encore à sa ceinture. Si vous recherchez un toucher particulièrement doux, la laine mérinos est conseillée. Non irritante, elle est fine et légère, douce et chaude à la fois. La marque Les Tricots Marcel tricote dans ses ateliers de Roanne des bonnets en laine mérinos 100%. Vous pouvez les porter en modèle court avec un gros revers ou en version longue, en laissant plus de tissu à l’arrière. Sur la question du bonnet court ou long, sachez que le bonnet long est inspiré du bonnet court. Il convient aux personnes qui aiment avoir un style plus décontracté, et aussi aux frileux. Chez Made France, vous trouverez une collection de bonnets avec ou sans pompon de marin, en modèles courts ou tombants mais aussi en cachemire, une matière douce qui offre de belles performances en termes de protection contre le froid. Il y a aussi les écharpes et les gants assortis. Le Slip Français fabrique ses bonnets en Auvergne-Rhône-Alpes, dans deux de ses 33 ateliers partenaires en région. Des bonnets en laine mélangée, mérinos ou en laine recyclée : quelle que soit la matière que vous préférez, vous aurez aussi la possibilité de choisir le vôtre avec un pompon … ou pas. !

Le recyclage ou l’upcyclage de matières pour fabriquer des bonnets est l’apanage de certains créateurs français. Si vous privilégiez les produits issus du recyclage, chez 1083, les bonnets sont conçus de manière à avoir un impact minimum sur la planète : le coton provient de jeans recyclés et le polyester de bouteilles en plastique recyclées. D’autres gammes sont entièrement recyclables car les bonnets sont fabriqués à partir d’anciens pulls de pompiers recyclés, et toujours à moins de 1083 kilomètres de chez vous.

Chez Studio Grimel, une chapellerie d’artisanat et de sur mesure située à Clisson au sud de Nantes, tout est fabriqué à la main avec des matières sourcées ou recyclées au plus près de l’atelier. Vous y trouverez notamment des casquettes, des chapeaux et des bérets en laine doublés de soie. Pour un bonnet à l’aspect vintage, rendez-vous chez Ginette Garde ou chez Kiplay Vintage qui proposent des pièces qualitatives et fabriquent leurs créations en France, de manière éthique et responsable. Les casquettes et bonnets iconiques de la marque Kiplay Vintage s’inspirent des vêtements de travail des années 1920 et sont conçus dans une matière robuste (laine, moleskine, coton) pour vous protéger des intempéries et vous tenir au chaud.

Combien coûte un bonnet Made in France ?

Acheter un bonnet Made in France, c’est investir dans un accessoire durable fabriqué par des marques soucieuses de leur impact social et environnemental. C’est aussi s’assurer de passer un hiver bien au chaud !

Comptez entre 23€ et 60€ pour un bonnet en laine traditionnel et de qualité.

Les différences de prix s’expliquent par le type de matière sélectionnée (laine angora, mérinos, alpaga ou bien cachemire, assez coûteux…), le mélange de matières ou le 100% laine, les détails de fabrication et l’épaisseur de la maille tricotée.

Pour des bonnets en matières recyclées, upcyclées et innovantes, prévoyez un prix autour de 40€ par article.